Différents types de techniques peuvent être pratiqués par un Ostéopathe. Certaines techniques vont définir une Ostéopathie douce et d’autres une Ostéopathie plus structurelle.

Les types de techniques:

  •  Les techniques structurelles : ces techniques permettent une mobilisation directe, elles agissent directement sur la structure anatomique.Il s’agit soit d’une mobilisation articulaire douce et lente et en rythme, soit d’une manipulation dites de « thrust » : de haute vélocité et de basse amplitude. C’est sur ce dernier type de techniques que l’on peut entendre un « crac ».Il existe aussi des techniques d’énergie musculaire où l’ostéopathe demande des contractions musculaires contre résistance au patient, dans le but de ré-harmoniser en amplitude articulaire.

 

  • Les techniques crâniennes ou crânio-sacrées : ce sont des techniques douces sur le crâne, la face, ainsi que sur le sacrum. Elles visent à redonner une liberté de mouvement aux os crâniens et au couple que forment le crâne et le sacrum par l’intermédiaire de la dure-mère.

 

  • Les techniques viscérales: ce sont des techniques douces qui visent à redonner la mobilité nécessaire au bon fonctionnement des organes du thorax, de l’abdomen et du petit bassin ; en travaillant sur des tensions fasciales, ligamentaires et musculaires.

 

  • Les techniques fonctionnelles et tissulaires : ce sont des techniques douces qui permettent de mobiliser des tissus (fascias, articulations, muscles, etc.) et d’induire un état de relâchement suffisant pour permettre l’autocorrection d’une lésion. Elles utilisent donc les forces du corps du patient.